Le port du casque à vélo devient obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans en France

À compter d’aujourd’hui, 22 mars 2017, le port du casque à vélo est obligatoire en France, pour tous les enfants de moins de 12 ans. Cette mesure sécuritaire a été actée le 21 décembre dernier, par la parution au Journal officiel du décret n°2016-1800.

Port du casque à vélo obligatoire en France - Défi Tête la première

Pour les enfants de moins de 12 ans, le port du casque à vélo n’est plus une option – Shutterstock

 

En France, le port du casque à vélo était fortement recommandé. Il est maintenant obligatoire pour les enfants. Cette mesure, officialisée le 21 décembre 2016 par le décret n°2016-1800, entre en vigueur aujourd’hui (22 mars 2017) et s’applique aux enfants de moins de 12 ans. Elle les concerne tous, et ce qu’ils soient conducteurs ou passagers.

Un risque passerait de 98% à… 0,1%

L’enjeu majeur de ce nouvel impératif est de « réduire la gravité des blessures au visage et les risques de traumatismes crâniens des enfants pratiquant le vélo », selon le Ministère de l’intérieur. Sur son site, le gouvernement précise que « les chocs à la tête chez les jeunes enfants peuvent causer des traumatismes plus graves que chez les adultes ou adolescents » et avance les données suivantes : « le casque diminue le risque de blessure sérieuse à la tête de 70%, le risque de blessure mineure de 31% et le risque de blessure au visage de 28% (…) Concernant le risque de perte de connaissance : à plus de 10 km/h, il passe de 98% dans le cas d’une tête non casquée à 0,1% pour une tête casquée.»

5,5 millions d’usagers concernés

« On estime à environ 5,5 millions les usagers vélo occasionnels ou réguliers âgés de moins de 12 ans. (…) Sur une période de 5 ans (2011-2015), 1 178 enfants de moins de 12 ans ont été impliqués dans un accident de vélo, parmi lesquels 26 enfants ont été tués, 442 enfants ont été « blessés hospitalisés », 665 enfants ont été « blessés légers » et seulement 45 enfants ont été indemnes (ONISR, 2015). » http://www.interieur.gouv.fr

Une amende de 90 euros pour les adultes responsables

Quelles sont les sanctions encourues ? Un adulte qui transporte à vélo un enfant non casqué, ou qui accompagne un/des enfant(s) faisant du vélo sans porter de casque, s’expose à une amende de 90 euros (dite « de quatrième classe »).

Une mesure répandue en Europe

La France est le 13e pays de l’UE à promulguer un tel décret, après Malte, l’Autriche, la Lituanie, la Lettonie, l’Estonie, la Slovaquie, la Suède, la Slovénie, l’Espagne, la Croatie, la République Tchèque et la Finlande. Dans tous ces pays, les enfants doivent porter des casques à vélo, mais la limite d’âge varie. En Finlande, cette obligation est même étendue à l’ensemble de la population.

 

Cet article est paru sur le site lequipe.fr le

Articles récents

Laisser un commentaire