HUGO HOULEAmbassadeur du Défi Tête la Première.

    « Depuis le début de ma carrière, mon casque m’a probablement sauvé de plusieurs commotions cérébrales, voire même la vie. Je me souviens d’une chute survenue à 75km/h lors du Tour de Beauce, où mon casque a littéralement explosé en morceaux. Je ne veux pas imaginer le résultat si je ne l’avais pas porté. Les chutes surviennent toujours au moment où l’on s’y attend le moins, que se soit en  compétition ou à l’entraînement. Pour parcourir 25 000 km à vélo par année, je vous assure que le partage de la voie publique avec les automobilistes n’est pas toujours facile. Nous sommes très vulnérables sur la route face aux véhicules routiers. De plus, le risque de chute est accentué lorsqu’on roule en groupe. C’est pourquoi le port du casque est, à mon avis, la meilleure façon de me protéger et d’éviter de graves blessures. Bon entraînement! Et surtout, portez un casque! » – Hugo