Paul SchoiryAmbassadeur du Défi Tête la Première.

    D’abord conseiller municipal puis maire de l’ancienne ville de Sillery, dont il occupera les fonctions jusqu’aux fusions municipales de 2001, Paul Shoiry s’est toujours intéressé aux enjeux liés à la politique municipale. Suite aux fusions, ayant toujours à cœur les intérêts de ses concitoyennes et concitoyens, Paul Shoiry sera élu conseiller municipal du district de Sillery au sein de la nouvelle ville fusionnée pour deux mandats. Après une courte pause, il fera un retour en politique municipale comme conseiller dans le nouveau district de Saint-Louis-Sillery sous la bannière de Démocratie Québec.

    Son engagement de longue durée auprès des citoyennes et des citoyens de Sillery n’a d’égale que son intérêt pour les enjeux concernant la mobilité urbaine et l’accès aux transports viables. Il fut notamment vice-président de la Société de transport de la communauté urbaine de Québec de 1998 à 2001; vice-président du comité exécutif de l’Association canadienne du transport urbain de 2002 à 2004; président du réseau de transport de la capitale de 2002 à 2004 et président de la commission métropolitaine de transport de 2006 à 2009.

    Il est également un grand défenseur des enjeux liés à la circulation et au développement urbain, croyant en l’implication des citoyennes et des citoyens dans le développement de la ville.

    Grand amateur de vélo, Paul Shoiry a été contraint au repos en mai dernier suite à un accident à vélo à la hauteur du chemin St-Louis. Heureusement, il portait un casque pour se protéger. Cet accident n’a fait que confirmer à l’homme politique les besoins d’encadrer la circulation sécuritaire du vélo urbain, laisser plus de place aux cyclistes sur le réseau routier et de réglementer le port du casque de vélo.