Simone BoilardPORTE-PAROLE

     

    J’ai la tête dure, je n’en fais qu’à ma tête. Je peux aussi, dans le peloton, être la tête de turc, ou bien même parfois la tête d’affiche. Bien souvent, je roule, bille en tête, tête brulée, rien ne m’arrête. Je pédale, la tête dans les nuages. Qu’elle soit tête de nœud, tête de pioche, ma tête, c’est ma tête… Tout peut m’arriver, sauf perdre la tête. Ma devise : toujours avec ma tête, jamais sans mon casque.