ISABELLE RICHERPorte-Parole

    « Pour des raisons évidentes, je suis enchantée d’être une des porte-paroles du Défi Tête la première. Depuis que je fais du vélo de route, c’est-à-dire depuis 2000, je n’ai jamais enfourché mon vélo sans mettre mon casque. Ça fait partie de l’équipement au même titre que les souliers et le cuissard. J’ai déjà fait une ou deux chutes inoffensives, de celles qui laissent une égratignure à l’orgueil et quelques-unes aux genoux. Mais en 2015, mon casque m’a littéralement sauvé la vie alors que j’ai été victime d’un accident avec une voiture. Malgré des blessures graves, mon état  s’améliore de jour en jour et j’ai bien l’intention de reprendre le vélo dès les premiers beaux jours du printemps. Entre-temps, il me semble que si mon expérience peut convaincre les cyclistes réfractaires au port du casque à changer leurs habitudes, j’aurai contribué à faire évoluer les choses. – Isabelle »

    Inscrivez-vous à l'infolettre!

    Joignez notre liste de diffusion afin d'être les premiers informés de nos actualités et événements!

    Votre demande a bien été reçue! Veuillez confirmer votre inscription en cliquant sur le lien dans le courriel que nous venons de vous envoyer. Merci!